1. Home
  2. S'identifier
  3. Suivi de commande
  4. Voir le Panier
  5. Payer

Louis Coquelet - Eloge de rien dédié à personne précédé d'une introduction superflue avec préface, postface et paulopostface non moins inutiles

Louis Coquelet - Eloge de rien dédié à personne précédé d'une introduction superflue avec préface, postface et paulopostface non moins inutiles

6eme édition, enrichie de quelques rien et diminuée de beaucoup d'autres. Réédition de l'édition Renard de 1861.

Genre littéraire particulier, initialement associé à l’oraison funèbre célébrant la vie d’une personne défunte, l’éloge n’est ici dédié à Rien. Ou bien est-il rédigé pour Rien. Déconstruction de la logique dans la lignée d’Agrippa et de Rabelais, Eloge de rien s’ouvre sur une dédicace sarcastique A Personne, petit chef-d’œuvre d’humour noir. Publié en 1730, en plein Siècle des Lumières, il s’inscrit dans la tradition des éloges parodiques de l’Antiquité grecque – on doit à Lucien un Eloge de la mouche, à Synésios de Cyrène celui de la calvitie – et de la Renaissance, avec Erasme et son Eloge de la folie. Cependant, l’auteur pousse ici cette logique jusqu’à l’absurde, tournant en dérision les éloges académiques de son siècle, occasions de célébrer les sciences, la littérature et les arts. En ne glorifiant que le Rien, sous toutes ses formes, cet ouvrage défie le ton grave et solennel, cultive à plaisir les paradoxes. En ne chantant les louanges de Rien, l’auteur célèbre tout et Rien.

Un Rien a souvent donné lieu aux plus grandes entreprises, et les plus grands projets ont souvent abouti à rien. D'illustres assemblées ont souvent été convoquées pour Rien, et se sont terminées à Rien


Format 140 x 190 mm, cahiers cousus, couverture rigide, 80 pages, impression en noir sur papier munken ivoire 150 g. EAN : EAN : 9782354982287
Tirage limité à 50 exemplaires

Prix : €20.00 (TTC dont  TVA à 5.5%)



Après avoir ajouté au panier, cliquer sur PAYER en haut à droite de l'écran !

Mes dernières consultations